La Galaxie Omégas

RPG délirant à quelques années lumières d'ici
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grenadine et assiette brisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Grenadine et assiette brisée.   Sam 10 Nov - 7:44

Jahki réprima un bâillement, la nuit avait été longue et lente. En effet, malgré tout le monde qui occupait le bar, personne ne l’intéressait. Tous fous, moches, ivrognes,… Et ces belles femmes, toutes la pour plaire et pour se vendre. Non rien ne valait la peine qu’il se dérange et joue avec ces idiots. Mais, en fait, il en aurait bien prit un appart pour glisser dans son verre un poison dont il ne reviendrait jamais.

Le bouffon était la, assit à une table dans la semi pénombre de la pièce submergée par les rires et les cris. Il sirotait une grenadine à la paille, tout en pensant à quelques méfaits à accomplir ce soir. Mais, la nuit d’étirait et son envie n’était pas assez attisée pour qu’il bouge, ne serait-ce pour se rendre aux WC. Avec sa paille, Jahki faisait tourner ses glaçons carrés dans le liquide rouge, sujet à un ennui profond.

Soudain, il se dit qu’il avait faim. Il était tard certes, mais c’était une heure propice pour embêter le cuisinier qui pensait enfin pouvoir se reposer après la vaisselle. Peu de temps après, l’homme aux habits plus qu’étranges, arrêta un serveur par la manche et lui somma de lui apporter un poulet rôti et de la crème glacée. Cela allait caler sa faim. Et en effet, quand il eût fini de manger, un rot bruyant vint confirmer ses attentes. Ca avait été bien bon. Par un geste d’inattention voulu, Jahki renversa son assiette sur le sol et attendit qu’on vienne ramasser les bouts de verres cassés. *Pauvres enfants qui travaillent…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Dim 11 Nov - 7:14

Une des grandes portes du bar Spatio-Narcotique s'ouvrit avec fracas. Plusieurs personnes se retournèrent pour dévisager l'homme qui venait d'entrer sans douceur dans leur lieu de rendez-vous préféré. Bien des hoquets et cris de surprise suivirent et tous détournèrent le regard. Ce n'était pas un Homme qui venait d'entrer ainsi mais un Ange ! Bien des êtres étranges venaient se mêler aux Humains mais il était rare de voir un Ange parmi eux. La race ailée ne souhaitait qu'anéantir l'humanité et croiser un Ange était synonyme de rencontrer sa mort.
Cependant, certains Anges étaient rebelles à Vulcanoï, leur chef sanguinaire, et d'autres travaillaient même pour le Consortium. Nul ne pouvait savoir si celui qui traversait maintenant la salle était de ceux-là ou s'il s'apprêtait à faire un carnage. Plusieurs tables qu'il dépassa se vidèrent aussitôt. Discrètement, plusieurs personnes quittèrent le bar.

L'Ange avaient des ailes immenses et magnifiques. Ses bottes de cuir résonnaient sur le sol du bar et sa cape le frôlait derrière lui. Ses longs cheveux d'argent lui arrivaient jusqu'à la taille. D'ailleurs, l'Ange était particulièrement grand...
Un long sabre battait sa cuisse gauche sous sa cape noire et rien chez lui n'inspirait la confiance ou la sympathie.

Il arriva près de la table où de la casse venait d'être faite. Il bouscula un des deux enfants qui ramassaient les débris d'assiette et attrapa l'autre par le col pour le jeter sur le côté violemment.


- Otes-toi de mon chemin misérable !

L'enfant atterrit sur une chaise qui se brisa sous le choc et resta au milieu des morceaux de bois peint en gémissant.
L'Ange tourna brièvement la tête vers le client qui avait fait tomber son assiette. Il le regarda de haut les yeux dans les yeux une fraction de seconde et continua son chemin. Il arriva au comptoir et demanda sans politesse un verre de Whisky pur. Aussitôt servit d'une main tremblante, l'Ange se tourna vers la salle. Plusieurs personnes fixèrent leur verre comme si elle n'avaient jamais trouvé une chose aussi belle et d'autres se contentèrent de reprendre leur conversation d'une voix éteinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Prince
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Dim 11 Nov - 11:27

Assit sur un tabouret en face du comptoir, Prince en était à sa énième bière et commençait à avoir un peu chaud. Il avait garé sa planète sur le parking du par cet vêtu d’une combinaison moulante en latex coréen (attention c’est important) bleu nuit avec des bottes de ranger de l’espace et des gants de jardinier, il avait aussi attaché ses cheveux, ce qui lui donnait un air de princesse raiponce alcoolique.

Il avait le dos tourné à la salle et avait jeté un rapide coup d’œil derrière lui lorsqu’il avait entendu un fracas et s’était replongé dans sa seize soixante quatre d’un air un peu fatigué, le front dans la main et le coude planté dans la surface brillante du comptoir. Une cigarette attendait ses baisers dans un cendrier à côté et il se remettait doucement de son voyage.

La porte s’ouvrit… oui et alors, pourquoi se retourner si ça demandait trop d’énergie ? Il ne tourna la tête que lorsqu’on vint s’assoire près de lui… faute de tabouret libre il ne restait que cette place. Un mec assez grand avec des ailes ridicules s’était donc assit après avoir fait du mal à un enfant. Prenant une inspiration, il ouvrit la bouche et dit à l’adresse du jeune homme d’à côté :


« Ne prenez pas ça pour vous, mais j’ai une sainte horreur des cons. »

Voilà c’était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Mer 14 Nov - 6:25

Jahki détourna le regard des pauvres gosses qui ramassaient son assiette, pour s’apercevoir qu’un ange avait pénétré dans le bar. D’après ce qu’il voyait, les clients semblaient plus qu’effrayés. Wai, il est grand, et alors ? Grand ne rime pas avec intelligent, sinon ça se saurait. En plus, cet être angélique avait plutôt l’air d’un démon sortit d’un bordel où il s’était fait remballer. Dans le fond, ce nouvel arrivant était pour le bouffon un intrus. En effet, cet ange avec des ailes en plastique (Jahki en était certain), avait attiré toute l’attention sur lui, même les serveurs miniatures avaient cessé de ramasser les bouts de porcelaine brisés, pour le regarder – avant que l’un deux ne valdingue à travers la pièce. Mister Jahki se renfrogna et attendit son heure en silence, tout en fixant impétueusement le machin chose ailé, qui l’avait regardé une demi-seconde seulement.

L’assassin mit les mains dans ses poches et joua avec ses dés. C’était bizarre de voir à quel point l’ange avait jeté un froid sur la salle. Ce n’était pas un exploit d’en voir un tout de même ? Surtout qu’il devait être alcoolo. Non mais ! Du whisky à son âge !

C’est à cet instant que tout bascula. Le cœur de Jahki explosa à cette phrase : Ne prenez pas ça pour vous, mais j’ai une sainte horreur des cons. Quel sens de l’humour ! Le bouffon regarda le jeune homme qui avait eut l’audace de sortir une pareille connerie, alors que tout le monde tremblait de peur. Il était blond. Voila qui expliquait beaucoup de choses. En tous les cas, après qu’il ait dit ça, Jahki se mit à rire comme un dément.


- Héhéhéhé |imitation du rire du joker|.

Il était tellement tordu de rire qu’il faillit s’en pisser dessus. Ah ! Il l’avait eut sa revanche ! Quel boulet cet ange…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Mer 14 Nov - 8:41

Un verre se brisa et du Whisky se répandit sur le sol.
La réaction de l'Ange avait été incroyablement violente. Il avait saisit le jeune blond par le col et l'avait soulevé de son siège. Il le tenait maintenant en l'air à près de cinquante centimètres du sol et, les yeux dans les siens, il gronda:


- Qui insulte-tu ainsi ordure !?

Sans attendre de réponse, il balança le jeune homme sur la table et lança un regard noir au bouffon en train de rire sur la table voisine. C'était le même qu'il avait remarqué quelques minutes auparavant en passant.
Il plongea sa main sous sa cape et tira de son fourreau un sabre d'argent à la lame étincelante. Avec une rapidité effroyable, il glissa celle-ci sous le nez du type bariolé.


- Tiens-tu à ce que je te coupe la langue bouffon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Prince
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Ven 16 Nov - 11:45

Buvant une gorgée de bière… oui une nouvelle parce qu’il sentait que la soif montait, il reposa l’objet transparent sur son rond de carton avant de se sentir grandir. Etrange cette impression… et ce sol qui n’était plus palpable… Pas désagréable, il se sentait léger et plus grand même que cet imbécile qui souillait sa superbe combinaison de ses mains sales… mais oui tiens… pourquoi retirait il cette poussière de son col alors que le Prince n’avait pas de col…
Il regarda son tabouret et comprit vite –bien sûr, ça fait deux minutes qu’il attend que ça se passe, ce qu’il en était. On lui posa une question, et s’apprêtant à répondre que c’était mal de se traiter soi même d’ordure –ou, l’art de retourner la question…, il vola pour s’écraser contre un bedonnant voyageur qui lui servit de coussin pour l’atterrissage d’urgence.

Se relevant sans peine comme l’autre derrière lui l’aidait pas mal, il rejeta ses mèches de cheveux en arrière et revint vers le truc qui l’avait propulsé pour lever les bras et lui masser les épaules :


« Vous êtes complètement surmené ma parole ! vous devriez dormir parce que là… vous êtes ridicule ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Dim 18 Nov - 1:00

Le bouffon était en train de se demander si des bouts de verres s’étaient nichés dans la main de l’ange. S’il n’avait pas une égratignure, il devrait être très chanceux, peut-être que ça vaudrait la peine de jouer avec lui au poker. Pendant qu’il réfléchissait à cette affaire, il vit le petit blond s’étaler sur un client après un joli vol plané. Jahki applaudit, car même si l’atterrissage n’avait pas été parfait, ce jeune qui portait une combinaison valait bien ça. Bien sur, ce boulet d’ange, interrompit encore les célébrations en sortant une longue épée de son fourreau, *Faudrait que je lui dise que c’est pas la taille qui compte*.

Le bouffon n’avait pas pu esquisser un geste, qu’il se retrouvait persécuté par la lame de l’ange. Il la regarda un instant et vit que son maquillage n’avait pas coulé pendant le repas, c’était le principal. C’est alors qu’il chanta à l’angelot :


- Coupe coupe coupe moi, oui coupe moi la langue... Puis il reprit son sérieux. Quand bien même tu me la couperais, on fait de beaux implants maintenant, et oui, vive la technologie. On est plus dans l’ancien temps, même toi tu as été touché, t’as vu tes ailes ? C’est même pas des vraies !

Le bouffon se leva en rigolant et la lame de l’ange lui découpa un peu ses vêtements.

- Ah t’aurais pu faire gaffe.

Jahki regarda autour de lui, et vit que tout le monde le regardait, certains murmuraient entre eux, mais toute l’attention était reportée sur lui, l’ange et le blondinet.

Le bouffon, qui avait toujours ses mains dans les poches, les sortit avec des dés cachés dans les manches. Il sourit au saint ange qui le menaçait et lui lança, comme on met une bille dans un trou, oui rappelez vous votre enfance ! Et bien le dé s’envola comme un mini boulet de canon en cube, pour finir sa route sur un obstacle de choix.


- Sur que demain t’auras mal aux dents, héhéhéhé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Mar 20 Nov - 10:47

L'Ange fut surpris par l'audace du jeune blond qui lui massait maintenant les épaules. Déconcentré un instant par un acte si inconscient et par les débilité que lui débitait maintenant le bouffon, il ne réagit pas lorsque ce dernier se leva. Son sabre, qu'il gardait toujours tendu contre la gorge de l'homme, déchira en partie ses vêtements. Il poussa en arrière le jeune blond avec un grognement et fixa le bouffon qui lui reprochait l'état de ses frusques dans les yeux l'air mauvais. Il allait le décapiter ! Il n'en avais absolument rien à faire des ses fringues !!

Au moment où il allait lui mettre tout simplement son poing dans la figure, il reçu en pleine dent un dé à six faces. Le choc ne serait pas si violent si c'était un simple homme qui lui avait fait le coup mais là, c'était apparemment un expert en la matière parce que l'Ange sentit une grande douleur partir de ses incisives et remonter jusqu'à sa gencive supérieure. Sa tête était même partit en arrière sous la violence du choc !

Il recula d'un pas, bouscula le blond et entra dans une rage berserk...
Brusquement il ouvrit ses ailes qui percutèrent le pauvre homme derrière lui qui avait tenté de le masser et fondit sur le bouffon qui riait. Il aurait pu le décapiter d'un coup de sabre mais Saevus le planta dans une table au passage et le laissa là tel une excalibur pour attaquer le lanceur de dé à main nues.
Dans un fouillis de plumes, de morceaux de chaises, de table, d'assiettes brisées et de cris de clients, l'Ange tentait d'étrangler le bouffon. Il ragea les dents serrées:


- Sale plouc !! Tu vas enfin savoir ce qu'est la mort !!! Tu vas voir si mes ailes sont fausses !!


Dernière édition par le Jeu 29 Nov - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Prince
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Jeu 29 Nov - 10:03

Déjà repoussé en arrière… cette créature devait être vraiment frustrée pour être aussi nerveuse… d’ailleurs il avait les épaules aussi durs que la pierre tellement elles étaient tendues… à moins que ce ne soit son armure… oui peut être… bref, de toute façon le Prince avait raison un point c’est tout.
Il s’était donc retrouvé projeter une nouvelle fois contre quelqu’un, mais cette fois ci il s’était écarté et l’avait laissé s’écraser contre le comptoir contre lequel il rebondit en souriant.

Se rapprochant, il dû se protéger de ses bras pour ne pas avoir de plume dans l’œil. Ses cheveux qu’il avait précédemment noué se voyaient libérés de leur ruban de taffetas rouge cerise tendit que les plumes tombaient autour de lui comme de gros flocons dans une tempête de neige.

Il fut aspiré par l’air de ces ailes qui fondaient sur l’étrange personne chaussée de chaussures d’un jaune douteux, mais lutta de toutes ses petites forces pour rester à une distance qui n’empiète pas sur son espace vital. L’apocalypse passée, il attrapa une poignée de plume et tira un grand coup dessus comme pour retirer un sparadrap et s’aperçut d’une chose :


« Hé truc ! regarde »

Il lui lança sa poignée de plumes, ne faisant pas attention à ce que pouvait faire la chose ailée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Jeu 29 Nov - 10:53

Etrangement, l'Ange sembla se reconnaître dans "truc". Il tourna brusquement la tête vers le blond et ouvrit la bouche pour hurler des obscénités et des menaces. Cependant, aucun son ne sortit de celle-ci...
Il lâcha le cou du bouffon lorsqu'il avala une de ses propres plumes que lui avait lancé le jeune masseur et commença à étouffer...


- ....kof kof...kof....KOF....

L'Ange se releva en abandonnant le bariolé de service et se mit à crachoter et à tousser comme un vieux marin qui aurait trop abusé de la pipe.

- KOF KOF KOF... KOF

Rouge tomate et se tenant la gorge d'une main, il s'appuya sur une table et, après bien des toussotements et des sursauts maladifs, il réussit à cracher une plume noire et ainsi à dégager ses voies respiratoires.
Il respira à grands poumons et resta là, les yeux dans le vide en fixant la table sur laquelle il s'appuyait maintenant de ses deux mains.

Il avait failli mourir avec une de ses propres plumes ! Le comble !!
Ce jeune blond était fort ! Très fort !
Saevus était choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Sam 1 Déc - 8:05

Le bouffon rigolait en voyant le pseudo ange s'énerver, les années qui s'étaient accumulées n'avaient pas du adoucir ses humeurs de piaf. L'ange déploya ses ailes deux fois trop grandes pour la sale, faisant voler des plumes synthétiques partout, il ressemblait à un cygne a qui on aurait enlevé la grâce. Cette image le fit rire de plus belle, cependant l'ange l'attrapa par la gorge et tenta de l'étoufer en vociférant des injures.
Jahki se débatait à peine, jouant à la petite marionnette sans vie, espérant que faire le mort lui permettrait d'être libéré d'ici peu. Mais soudain il sentit des picottements à l'intérieur de son nez et le souffle lui manquait. Le bouffon enfonça ses ongles dans les poignets de l'ange qui dessera les mains, soit parce qu'il avait eut mal, soit pour rafermir sa poigne. En tous les cas le joker avait eut le temps de reprendre son souffle et pu enfin éternuer.
Ce fut le carnage, des postillons vinrent se déposer sur tout ce qui se trouvait en face de lui, c'est à dire l'angelot en mode berserk. De la morve dégoulinait du nez de Jahki, se répendant à la fois dans sa bouche et sur les mains qui l'étranglait.
Puis nouvelle péripétie, le blondinet prouva encore son intelligence en arrachant des plumes à l'armature des ailes. Le bouffon c'était lui aussi reconnu dans le surnom "truc" et s'apperçut alors que les plumes étaient pleines de sang! Il voulut répondre, mais il se faisait encore étrangler par le big piaf, qui le lachât en recevant ses plumes dans la bouche.
Le bouffon palpa enfin le sol avec un bonheur certain, il se remit debout en inspirant des grandes bouffées d'air.


- Merci gamin dit-il au jeune blond.

Jahki regarda ensuite l'ange et rigola (encore). Il trifoulla encore dans ses poches et sortit un mouchoir. Après avoir fait la trompette il dit à l'ange.

- Tiens c'est à toi de t'étrangler maintenant héhéhé! En tous les cas bravo pour les plumes, elles sont vraiment ressemblantes à des vraies! Même le rouge a le gout du sang!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Dim 9 Déc - 7:14

L'Ange ne regarda même pas le bouffon. Il se contenta de lui envoyer un bref coup de poing bien violent pour lui fermer sa grande...bouche.
Il arriva à la hauteur de son épée et la retira de la table dans laquelle il était fiché. Il lui fallu pousser le meuble du pied pour extraire l'objet tranchant. Un instant, il cru qu'il allait s'énerver après al table mais celle-ci libéra sa lame assez rapidement.
Saevus regarda son arme...Il s'imagina tranchant la tête du jeune blond d'un bref coup de ce magnifique joujou mais il laissa cette pensée s'envoler et il le rengaina.
Il se tourna vers le blond et le bouffon. Il leva un doigt et ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais s'arrêta. Il réfléchit puis finalement se décida:


- Vous deux, vous allez venir avec moi...dehors.

Son visage ne reflétait aucun sentiment mais sa voix avait sonnée comme un ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Lun 21 Jan - 13:31

Jahki encaissa le coup de poing de l'ange et en ressortit tout sonné, il se massa la machoire en insultant tout bas l'affreux qui venait avait faillit lui décrocher la tête du corps. Le fou, pour une fois, ne rit pas en voyant l'angelot échouer plusieurs fois afin de retirer l'épée plantée dans la table, d'ailleurs son sabre était vraiment long comparé à la taille de l'ange lui même, mais après tout, ce n'était pas la taille qui comptait.
Un ordre! Ce con venait de lui donner un ordre! Cependant, le bouffon garda son calme, se disant qu'il pourrait trouver un assez tôt un moyen d'humilier son ennemi. D'ailleurs, étaient ils réellement des énnemis? Seul l'avenir le leur diraient.
L'homme aux chaussures jeunes pipi traversa la pièce, jusqu'au "petit" blond.


- Tu nous accompagne mon minion? Je sens que ça va bouger dehors, lui dit-il en se plantant devant le jeune homme et fit un énorme sourire en poursuivant plus bas. Il faudra que tu me dises l'adresse de ton coiffeur.

Puis il partit devant, dépassa l'ange et poussa la porte pour se retrouver dehors, dans une ruelle mal éclairée. Le spectacle ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Prince
Voyageur
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Jeu 8 Mai - 3:16

Face aux dégoulinures du Joker, vertes, gluantes, le délicat Petit Prince se recula d'un pas dans une grimace de dégout visible. Heureusement que son mouchoir était large et en bon état, jamais il ne lui aurait donné le sien: soie sauvage tissée par les Muses qu'il s'était procuré en offrant ses charmes au maître des jeunes filles. Bref. Il s'accouda de nouveau au bar en sirottant son verre, jetant un oeil au chérubin déchut à l'autre coté de la pièce. Celui-ci semblait avoir du mal à récupérer son épée. Quel dommage qu'il soit si nerveux, Petit Prince serait venu l'aider en jouant les Pom Pom Girls en short court à côté.
Il avait le nez dans son verre quand on lui adressa la parole. Dehors... Mais dehors il faisait froid! Dehors il y avait du vent! Dehors il n'y avait rien à boire! De toute façon avait-il vraiment le choix? Peut-être en ferait il son client... héhé...

"Onpalompaland mon brave!"

Il remit sa veste et sortit dans le ruelle, tiens il faisait nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saevus Immanis
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Race / but : Ange gardien / Venger la race ailée
Emploi : Gardien du 3èm portail des rêvesde Dreamland, assassin
Loisirs : Donner des cauchemars aux humains
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Jeu 8 Mai - 6:11

Saevus sortit du bar et marcha un petit moment histoire d'être assez loin du lieu où il pouvait être entendu. Lorsque le bouffon et le jeune blond furent près de lui, il poussa un profond soupir et se lança, d'une voix grave et l'air le plus sérieux du monde:

- Je recherche des alliés qui pourraient m'aider à accomplir ma mission...

Il jeta un regard venimeux au décoiffé de service et grogna:

- Vous savez que les Anges n'aiment pas les humains...Eh bien vous devez savoir que je fais partit de ceux qui rêvent de voir leur race entièrement disparaitre ou se voir assujettie.

Pourquoi disait-il cela ici et à deux êtres certainement humains ? Pourquoi prenait-il le risque de les voir se révolter ? Tout simplement Saevus n'était pas fou, enfin si mais pas idiot du moins, et il savait que réduire à néant les humains était une tâche difficile voire impossible. Il savait qu'il fallait qu'il trouve des alliés dans leur camp même et les entrainer les uns les autres à se trahir. Il savait en outre que c'était stupide de les exterminer entièrement: leur intelligence et leur statu auprès des autres races de l'univers étaient importants. Si les Anges voulaient gouverner les hommes, il fallait qu'il les affaiblissent et en garde une partie pour faire mine qu'ils s'étaient associés avec eux...
Mais pourquoi ces deux olibrius là pourraient lui servir ? Non seulement ils s'étaient foutus de sa gueule mais en plus le blond semblait bien faiblard.
Ha mais non ! En réalité Saevus venait de se rendre compte qu'ils étaient forts et que le blond cachait bien son jeu derrière ses mèches rebelles et son air de gamin paumé. le bouffon était un fou machiavélique, ça se lisait sur son visage...ou du moins son masque...ou ses paroles enfin ce que vous voulez mais l'Ange ne s'y était pas trompé: c'était un psychopathe...
Des psychopathes, des êtres faux et traîtres, un fou et un gamin au visage d'ange...exactement ce qu'il cherchait !


- Mais, vous je vous aime bien. (mais que disait-il !? Alala qu'est-ce qu'il ne fallait pas dire pour se faire des alliés...) Je vous propose donc un marché: vous vous joignez à moi et me suivez comme un chef, en échange, vous devenez riches, célèbres, redoutés, épargnés des Anges et de moi-même.

Avec un sourire aussi grand que son sabre, il attendit une réponse. En gros son marché tournait autours de ça: renoncez à vos dernières gouttes d'humanité, trahissez les vôtres, suivez les Anges et vous vivrez. Il y avait ajouté "dans l'abondance et la célébrité" pour faire plus juste mais cela n'était pas dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahki
Voyageur
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Race / but : humain? / devenir le plus populaire
Emploi : bouffon
Loisirs : ricaner
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   Sam 10 Mai - 13:28

Jahki, qui était sortit avant les deux autres, attendit en regardant avec insouciance un homme lancer une claque monumentale à une pauvre femme maigrelette, qui tomba même au sol. Ah, la vie n’avait pas changé. Les femmes étaient toujours aussi gourdes, pourquoi ne se rebellaient elle jamais face à leurs bourreaux ? S’en était parfois déconcertant.
Une fois que l’angelot et le blondinet furent sortit du bar, le bouffon abandonna ses reproches et les suivit de près. Une fois qu’ils furent arrivés dans une petite ruelle, loin du monde, ils s’arrêtèrent. Jahki s’adossa au mur sale, et mit ses mains dans les poches de sa veste.
Il écouta, se retenant d’interrompre l’Ange, qui semblait très inspiré. Pourtant, il n’en pensait pas moins. *Alors comme ça, vieux con, tu veux des potes, c’est parce que t’as rien dans ton fut ? T’as pt’être peur de la mort ? héhéhé*. *Qui te dit que les hommes aiment les anges ? On est quand même plus nombreux que vous ! Petite espèce en voie de disparition ! C’est pas pour rien que t’as besoin de notre intelligence, t’es trop con…* Et ainsi de suite…
Mais il n’en pu plus !


- Tu nous aimes ? Comme c’est mignon, tu serais pas un peu gai sur les bords ? Non mais comme si j’allais m’associer à un cupidon quoi ! Jamais, même pas pour l’argent !

Wai, en fait, si il y avait la gloire intergalactique à la clef, ça pouvait être jouable. Jahki hésitait. Qu’est ce qui lui disait qu’il bluffait pas ? Mais de toute façon, il n’aurait qu’à se débarrasser de sa face de poulpe pour être de nouveau tranquille. Se serait peut-être drôle d’ennuyer jusqu’au bout ce sale con d’ange… et de le trahir quand il s’y attendrait le moins. Il était temps de changer de tac-tic.

- Moi, il y a un truc qui me chiffonne… Il maqua une pause. C’est que tu serais le chef… et qu’en fait t’as vraiment pas de style !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grenadine et assiette brisée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grenadine et assiette brisée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La DGI discute de l'elargissement de l'assiette fiscale
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Galaxie Omégas :: La Banlieue salonienne :: Le Bar Spatio-nacotique-
Sauter vers: